credit photos Philippe Bréard – photographe ville du Havre

19 décembre 2018

Un havre pour la lutte contre l'isolement

Depuis son engagement dans la Mobilisation MONALISA, le CCAS du Havre a développé de nombreux dispositifs pour lutter contre l’isolement social. Depuis quelques mois, un réseau de mise en relation entre personnes âgées et bénévoles a été mis en place. D’autres nouvelles idées commencent aussi à émerger…

Le CCAS du Havre a développé un partenariat avec le réseau « Ensembl’ », un site d’échanges et d’entraide entre voisins. 24 membres actifs sont des « voisins volontaires ». 820 autres voisins sont intéressés pour faire des échanges de service et 2100 personnes sont connectées avec l’application pour s’informer et dialoguer en direct sur leur quartier. Madame Haquet est l’une des bénévoles inscrites sur cette plateforme : « j’ai contacté le CCAS qui m’a aiguillée sur la manière dont je pouvais m’investir. Grâce à leur aide, je me suis engagée dans de nombreuses activités de lectures intergénérationnelles dans des écoles du Havre et j’ai accompagné une personne âgée qui était éloignée de sa famille. »
Le CCAS est présent pour mettre en relation les bénévoles avec les personnes âgées isolées. « Nous aidons les personnes en grande fragilité, qu’on oriente et qu’on accompagne. » précise Colette Saint-Martin, animatrice et coordinatrice de la lutte contre l’isolement et du bénévolat de la ville. « En étant présent sur cette plateforme, le but est aussi de faire grossir la communauté d’acteurs aussi bien associatives que professionnelles qui luttent contre l’isolement social au Havre » ajoute-t-elle.
Le comité technique de la coopération locale MONALISA du Havre s’est aussi réuni en décembre pour lister tous les événements Havrais pendant les fêtes de fin d’année, comme l’organisation de déjeuners festifs, les distributions de colis de Noël dans chaque quartier, mais aussi les accueils téléphoniques...
« Lors de groupes de travail composés de professionnels et d’habitants sur le futur projet social de la ville a été imaginé un réseau de « Bienveilleurs » avec des habitants qui repèreraient des personnes isolées de tout âge… Et qui serait complémentaire à celui de MONALISA » explique Diane Quivy, chef du service animation seniors et Lien Social du CCAS du Havre. D’autres idées ont également émergé de ces groupes de travail comme un partenariat mis en place depuis octobre entre un lycée technique d’esthétique et les clubs des aînés du CCAS pour apporter du bien être aux anciens et créer du lien social par une action intergénérationnelle.

 

Crédit photo : Philippe Bréard – photographe ville du Havre