La formation des bénévoles

Cette formation co-construite par les acteurs
de MONALISA s'adresse aux équipes citoyennes,
aux bénévoles menant des projets divers de lutte
contre l’isolement des personnes âgées et et aux citoyens
souhaitant s’impliquer dans la recréation du lien social.

La formation des bénévoles

La formation socle a été conçue par les acteurs engagés dans la Mobilisation pour favoriser l’engagement bénévole, la création d’équipes citoyennes et leur mise en réseau sur les territoires. La formation socle MONALISA a été co-construite par 5 acteurs signataires de la charte MONALISA :

  • La Croix-Rouge française
  • La Fédération des Centres Sociaux de France
  • Les petits frères des Pauvres
  • L’UFCV
  • Le Secours Catholique

Quels objectifs de la formation socle ?

  • Pour favoriser l’engagement bénévole, la création d’équipes citoyennes et leur mise en réseau sur les territoires. 
  • Pour partager autour des questions du vieillissement, de l’isolement social, de la place du bénévole.
  • Pour s'appropprier les fondamentaux de MONALISA.
  • Pour que les participants soient mis en relation avec les autres acteurs du territoire
  • Pour acquérir des repères pour agir, des leviers et des connaissances 

Un outil à la main des coopérations territoriales

La formation socle est basée sur une pédagogie d’échanges de pratiques et d’expériences entres des bénévoles d’horizons différents. Elle est développée dans une approche territoriale adaptée aux réalités locales et aux profils des participants (bénévoles déjà engagés de longue date, récemment ou pas encore…). La formation socle est un « couteau suisse » de la Mobilisation. Elle ne se substitue pas aux formations dispensées par les associations ou organismes signataires et s’adresse aux citoyens déjà engagés dans une action de lutte contre l’isolement et à des citoyens souhaitant s’investir.

Paroles de formateurs

Christine Sarels, UFCV, coopération du Nord : « la formation est un tremplin pour créer des initiatives. »

christine« Il y a des objectifs initiaux : comprendre MONALISA, avoir des repères communs sur l’isolement et le vieillissement, pourquoi je m’engage et comment prendre appui sur la dynamique locale ? … La formation n’est pas une fin en soi mais un tremplin pour créer des initiatives. Elle s’appuie sur la dynamique territoriale et elle la nourrit (création de nouvelles équipes…). C’est utile de montrer la diversité des actions possibles car la lutte contre l’isolement, ce n’est pas que de la visite à domicile… C’est un levier pour prendre du recul sur son expérience ou sa non-expérience… La formation doit vraiment servir à se dire « Quelle place je pourrais prendre, avec qui, et sur qui je pourrais m’appuyer ? … Après la formation, les bénévoles intègrent de petits groupes d’échange, ce qui génère de nouvelles dynamiques territoriales… Aujourd’hui, il existe une demande de plus d’échanges de pratiques et d’accompagnement, notamment le développement de projet et les outils d’animation. Cela pose la question d’une troisième journée de formation. Il est essentiel de pouvoir appuyer les bénévoles dans la durée ! » 

Philippe Boulet, co-animateur de la coopération du Gard : "plus de 190 bénévoles ont participé à la formation socle dans le Gard"

philippebouletComment êtes-vous informé des besoins de formation des acteurs de votre département ?
Ce sont les différentes structures membres de la coopération MONALISA du gard, comme par exemples les CCAS et les associations, qui sollicitent notre groupe de travail Formation. Elles nous font part des besoins de formations et c’est à partir de cette demande que nous allons ensuite mettre en place les moyens humains et techniques pour y répondre (trouver le lieu, le formateur…).
Combien de formations avez-vous déjà mises en place ?
Nous avons déjà fait 21 sessions depuis octobre 2015 et comptons en faire 3 de plus à l’automne 2018. A ce jour, c’est déjà plus de 190 bénévoles qui ont participé à la formation socle dans le gard !
Nous avons aussi mis en place une 3eme journée de formation qui a lieu 6 mois après la première formation ; une journée qui permet de faire un état des lieux avec les bénévoles des besoins rencontrés sur le terrain et qui permet d’apporter des formations complémentaires.

Pour en savoir plus

Lire l’article "la formation socle un outil plébiscité par les coopérations"
Film Virginie Le Sage, co-animatrice de la coopération des côtes d'armor, nous parle de la formation socle 

Ressources utiles

Le cahier des charges de la formation socle disponible pour le signataires de la charte MONALISA
dans l'espace signataires
Télécharchez la fiche mémo de la formation socle